Mes tripes

par JOSEPH Serge

VELU, c’est Sylvain. Après trois albums aux vibrations métalliques avec Scorch (groupe donnant plutôt dans le genre fusion métal hardcore), il a eu besoin de libérer sa révolte par le slam.

J’ai mis ce premier album de slam de Velu dans le lecteur de mon autoradio (bientôt ce ne sera plus possible, bande d’enf…. !), et tout de suite il y a une accroche. Je ne suis pas fou de slam, mais il est vrai que certains artistes sortent du lot. Rien à voir avec Grand Corps Malade ou Govrache (qui est mon chouchou), mais au moins il y a du texte intelligent, beaucoup de question liées à l’homme, au mal-être de l’adolescence, au handicap, à l’avenir de la planète, etc… mais aussi une ode à la vie, sous toutes ses formes, et la mort qui est là pour que la vie continue encore…Il nous raconte aussi dans une très longue chanson l’histoire de l’île Diego  Garcia dans l’Archipel des Chagos et de la déportation de ses habitants par l’empire britannique qui a mis à disposition l’île aux américains pour y implanter une base militaire, compte tenu de la position stratégique de l’île… Histoire prenante et émouvante… Et puis il y a une suite à l’histoire de Lily chantée par Pierre Perret. On se projette quelques décennies plus tard, Lily est grand-mère  mais c’est toujours la galère pour ses petits-enfants couleur d’amour…

Bref, un album grave mais plaisant à écouter…